Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 08:15
PARTIES OSCAR LOGNON



R1 : Beyaert José - Lognon Oscar

Championnat de France, 09-08-2008

 

1.32-28 17-22 2.28x17 12x21 3.31-26 7-12 4.26x17 11x22 5.33-28 22x33 6.39x28 19-23 7.28x19 14x23 8.37-32 10-14 9.41-37 14-19 10.44-39 5-10 11.46-41 10-14 12.32-28 23x32 13.37x28 4-10 14.50-44 6-11 15.41-37 2-7 16.39-33 11-17 17.44-39 7-11 18.38-32 1-6 19.43-38 19-23 20.28x19 14x23 21.32-27 9-14 22.49-43 14-19 23.38-32 10-14 24.42-38 17-22 25.48-42 22x31 26.36x27 12-17 27.47-41 8-12 28.34-29 23x34 29.39x30 18-23 30.33-28 17-21 31.43-39 21-26 32.30-25 3-9 33.41-36 20-24 34.38-33 23-29 35.42-38 19-23 36.28x17 11x42 37.38x47 29x27 38.39-33 6-11 39.40-34 11-17 40.34-30 17-22 41.30x10 15x4 42.45-40 16-21 43.47-42 27-32 44.42-37 32x41 45.36x47 21-27 46.40-34 27-32 47.34-29 26-31 48.29-23 32-37 49.33-28 22x33 50.23-18 33-38 51.18-12 38-43 52.12-7 31-36 53.7-1 37-41 54.25-20 43-48 55.20-15 41-46 56.1-45 9-13 57.45-1 48-25 58.1-7 13-19 59.7-1 19-24 60.1-40 46-14 61.40-45 25-48 62.45-40 48-39 63.40-7 39-50 64.7-45 14-5 65.45-7 50-45 66.7-11 24-29 67.11-39 45-50 68.39-43 29-33 69.35-30 50-45 70.30-25 45-12 71.43-30 33-38 0-2

 

R2 : Lognon Oscar  - Delmotte Gilles
Championnat de France, 10-08-2008

 

1.34-29 20-25 2.40-34 15-20 3.45-40 19-24 4.35-30 24x35 5.29-23 18x29 6.33x15 12-18 7.32-28 14-19 8.37-32 7-12 9.39-33 1-7 10.50-45 10-14 11.43-39 17-22 12.28x17 12x21 13.41-37 7-12 14.32-28 5-10 15.37-32 19-23 16.28x19 13x24 17.46-41 24-30 18.41-37 9-13 19.31-27 12-17 20.49-43 8-12 21.33-28 2-8 22.38-33 21-26 23.43-38 17-21 24.37-31 26x37 25.42x31 21-26 26.47-42 26x37 27.42x31 11-17 28.31-26 18-23 29.28x19 14x23 30.48-43 17-21 31.26x17 12x21 32.34-29 23x34 33.40x29 6-11 34.33-28 21-26 35.39-33 10-14 36.43-39 8-12 37.36-31 26x37 38.32x41 11-17 39.27-22 17-21 40.29-23 13-18 41.22x13 14-20 42.15x24 30x8 43.28-22 8-13 44.45-40 21-26 45.41-37 3-9 46.39-34 16-21 47.34-29 25-30 48.22-17 30-34 49.17x19 34x45 50.33-28 35-40 51.44x35 45-50 52.38-33 21-27 53.37-32 27x38 54.33x42 1-1

 


R3 :  Berçot André - Lognon Oscar

Championnat de France, 11-08-2008

 

1.33-28 17-21 2.39-33 21-26 3.44-39 11-17 4.50-44 20-24 5.32-27 17-21 6.27-22 18x27 7.31x22 12-18 8.37-32 18x27 9.41-37 7-12 10.28-23 19x28 11.33x31 12-18 12.39-33 14-19 13.44-39 10-14 14.47-41 6-11 15.32-27 21x32 16.37x28 26x37 17.41x32 18-23 18.46-41 13-18 19.41-37 16-21 20.37-31 21-26 21.31-27 14-20 22.34-29 23x34 23.40x29 20-25 24.29x20 15x24 25.39-34 9-13 26.43-39 5-10 27.36-31 26x37 28.42x31 8-12 29.49-44 10-15 30.44-40 4-9 31.31-26 11-17 32.48-43 2-8 33.27-22 18x27 34.32x21 1-6 35.28-22 17x28 36.33x22 12-18 37.22-17 8-12 38.17x8 13x2 39.38-32 9-13 40.21-17 3-8 41.26-21 2-7 42.34-30 25x34 43.40x20 15x24 44.39-33 7-11 45.32-28 11x22 46.28x17 19-23 47.43-38 23-28 48.33x22 18x16 49.38-33 13-19 50.45-40 1-1

 


R4 : Ndonzi Flaubert - Lognon Oscar

Championnat de France, 12-08-2008

 

1.34-29 17-22 2.40-34 19-23 3.44-40 14-19 4.50-44 10-14 5.31-26 22-27 6.32x21 16x27 7.37-31 5-10 8.31x22 18x27 9.29x18 13x22 10.41-37 9-13 11.46-41 4-9 12.34-30 19-24 13.30x19 14x23 14.39-34 10-14 15.43-39 12-18 16.35-30 14-19 17.40-35 7-12 18.33-29 23-28 19.30-24 19x30 20.34x14 9x20 21.48-43 20-24 22.29x20 15x24 23.39-34 3-9 24.34-30 18-23 25.30x19 23x14 26.38-32 27x38 27.43x23 1-7 28.42-38 13-19 29.44-39 19x28 30.37-31 11-17 31.41-37 6-11 32.35-30 11-16 33.45-40 9-13 34.40-34 13-19 35.47-42 16-21 36.38-33 21-27 37.42-38 8-13 38.49-44 13-18 39.44-40 18-23 40.37-32 28x37 41.31x42 12-18 42.33-29 7-12 43.40-35 23-28 44.38-33 2-7 45.29-24 27-32 46.24x13 18x9 47.33-29 12-18 48.30-25 17-21 49.26x17 22x11 50.35-30 11-17 51.39-33 28x39 52.34x43 17-22 53.30-24 9-13 54.24-20 7-12 55.20x9 13x4 56.25-20 12-17 57.20-14 22-28 58.42-37 32x41 59.36x47 17-21 60.43-39 21-27 61.29-24 18-23 1-1

 


R5 : Lognon Oscar  - Delmotte Thierry

Championnat de France, 12-08-2008

 

1.32-28 17-22 2.28x17 12x21 3.35-30 20-25 4.33-29 14-20 5.29-23 18x29 6.34x14 10x19 7.31-26 25x34 8.26x17 11x22 9.40x29 7-12 10.36-31 1-7 11.37-32 5-10 12.41-36 10-14 13.38-33 13-18 14.42-38 9-13 15.47-42 3-9 16.46-41 4-10 17.41-37 20-24 18.29x20 15x24 19.33-28 22x33 20.38x20 14x25 21.32-28 6-11 22.43-38 11-17 23.38-32 17-22 24.28x17 12x21 25.49-43 7-12 26.43-38 2-7 27.39-33 21-26 28.31-27 18-22 29.27x18 13x22 30.32-27 22x31 31.36x27 9-13 32.37-32 12-18 33.45-40 10-15 34.40-34 15-20 35.44-39 20-24 36.33-28 7-12 37.42-37 24-30 38.38-33 30-35 39.48-43 19-24 40.34-29 13-19 41.29x20 25x14 42.33-29 14-20 43.50-44 20-25 44.28-23 19x28 45.32x23 25-30 46.43-38 8-13 47.39-33 30-34 48.29x40 18x29 49.33x24 13-18 50.24-19 12-17 51.19-14 17-21 52.38-32 18-22 53.27x18 21-27 54.32x21 16x27 55.14-10 27-31 56.37-32 31-36 57.10-5 2-0


R6 : Guibert Nicolas - Lognon Oscar

Championnat de France, 13-08-2008

 

1.32-28 17-21 2.37-32 21-26 3.41-37 11-17 4.34-29 20-24 5.29x20 15x24 6.40-34 18-23 7.31-27 17-21 8.44-40 10-15 9.34-29 23x34 10.40x20 15x24 11.45-40 12-18 12.40-34 18-23 13.49-44 6-11 14.50-45 5-10 15.44-40 10-15 16.34-29 23x34 17.40x20 15x24 18.39-34 7-12 19.34-30 4-10 20.43-39 1-6 21.45-40 12-18 22.27-22 18x27 23.28-23 19x28 24.33x31 13-19 25.40-34 8-13 26.38-33 13-18 27.30-25 2-8 28.47-41 8-12 29.48-43 18-23 30.42-38 12-18 31.32-28 23x32 32.37x28 26x37 33.41x32 18-23 34.36-31 9-13 35.34-29 23x34 36.39x30 13-18 37.43-39 11-17 38.39-34 21-26 39.31-27 16-21 40.27x16 26-31 41.32-27 31x22 42.38-32 18-23 43.32-27 23x21 44.16x18 3-9 45.46-41 6-11 46.41-37 11-16 47.33-28 16-21 48.28-22 17x28 49.18-12 19-23 50.30x19 28-32 51.37x28 23x32 52.12-8 14x23 53.8-3 9-14 54.3x26 32-38 55.26-48 38-42 56.48x19 14x23 1-1


Partager cet article

Repost 0
Published by LOGNON Oscar - dans Championnat de France
commenter cet article

commentaires

bikindouadelin 16/08/2008 22:51

L'édition 2008 du championnat de France consacrera finalement le GMI Arnaud Cordier. Je lui adresse mes félicitations non seulement pour son triomphe final, mais aussi pour la rigueur et le sérieux manifestés tout au long de l'épreuve. En effet, Cordier aura été rarement mis en difficultés, sauf lors de sa partie avec Ndonzi. Il y a justice à ce que le damiste le plus rigoureux et le plus sérieux de l'épreuve en soit le vainqueur final. Ces deux qualités fondamentales de Cordier ont pu s'exprimer aujourd'hui encore lors de sa partie contre Lognon. Celui-ci a joué naïvement, croyant posséder un avantage avec la centralité de sa position. Abstraction faite de ce que Lognon a eu une réelle possibilité de remise dans la structure finale de la partie, on peut s'interroger, stratégiquement, sur la pertinence de certains de ses choix. Ainsi, on s'étonne qu'au 27ème temps, il ne soit pas résolu, après l'attaque 34-29 de Cordier, à un jeu d'échange de deux contre deux sur la base, au 28ème temps, du jeu de pionnage 19-23, postérieurement au recours (27ème temps) au jeu de temporisation 21-26. En perdant face à Cordier lors d'une rencontre extrêmement décisive pour la détermination du vainqueur final du championnat, Lognon a montré ses limites mentales.On ne peut admettre qu'un compétiteur perde lors d'un face-à-face avec son concurrent le plus direct. Lognon n'a donc pas encore un mental de champion, même si techniquement il est déjà un damiste très fort.En tout cas, par sa victoire d'aujourd'hui, Cordier a pris sa revanche sur celui qui en 2006 lui infligea, dans les mêmes conditions, une défaite l'ayant empêché d'être crée champion de France cette année-là.Lognon n'a pas seulement laissé s'envoler les chances d'une victoire finale : il se retrouve sous la menace de Ndonzi pour la deuxième place du championnat. En effet, ce dernier possède maintenant, à une journée du terme du championnat, un point d'avance sur lui, après sa vcitoire face à Clément, lequel a commis une faute grave au 34ème temps avec le jeu 6-11, alors que la variante 14-20 offrait de solides perspectives.La dernière ronde - prévue demain - permettra de fixer, derrière Cordier, les places respectives de Ndonzi, Lognon et Nicault.Bravo donc à Cordier et bon prochain championnat du monde!    

bikindouadelin 15/08/2008 17:48

Entre la préparation de deux prédications, j'ai pu m'intéresser aux parties disputées, dans le cadre de l'édition 2008 du championnat de France, entre les quatrième et huitième rondes. Si, comme je l'avais pressenti après avoir considéré l'ensemble des parties constitutives des trois premières rondes, Lognon et Cordier ont pu finalement se hisser seuls à la première place provisoire, j'ai pu aussi vérifier à nouveau que ce championnat ne sera pas techniquement supérieur à tous les précédents. Le nombre de parties perdues est un bon indicateur de la valeur technique de celui-ci. Ainsi on note qu'individuellement Clément et Martin ont déjà été défaits à quatre reprises, Beyeart et Thierry Delmotte à trois reprises, et Berçot, Guibert, Nimbi et Gilles Delmotte à deux reprises. Il faut reconnaître que, s'agissant d'un championnat que d'aucuns avaient imaginé beau, un tel tableau n'est pas reluisant. Lognon, Cordier et Ndonzi sont, à trois rondes de la fin, les seuls damistes invaincus.La qualité des parties est, dans la majorité des cas, détestable, même si on a parfois eu droit à des prestations très intéressantes.J'aimerais dire un mot sur quelques parties, avant d'exposer des considérations générales.J'ai regardé avec attention quatre parties : deux au titre de la septième ronde et deux autres relativement à la huitième ronde.La partie entre Nicault et Lognon disputée hier dans le cadre de la huitième ronde ne pouvait pas ne pas être retenue en raison du rang des deux protagonistes sur le damier français.Je n'ai pas apprécié bien des orientations prises par Nicault. Je pense que c'est à partir du 35ème temps qu'il a commencé à ne pas bien jouer : son choix du jeu 45-40 m'a paru contestable, tout comme celui du jeu 30-25 au 36ème temps. On peut regretter que lors de chacun de ces temps, il n'ait pas retenu la variante 41-37, le jeu de temporisation par lui choisi se révelant inutile.Au 43ème temps le jeu 39-33 est moins intéressant que la variante 43-38. De même, au 45ème temps le choix du jeu 34-30 ne pouvait pas être préféré à la varainte 41-37 ou même 31-27. Quant au jeu 31-27 du 47ème temps, il est carrément une faute, la variante 41-37 étant alors plus intéressante.Je pense aussi que Nicault, au 49ème temps, a fait un mauvais choix avec le jeu 43-39, alors que la variante 27-21, sans être excellente, lui aurait permis de préserver de réelles chances de remise.Après la montée 24-29 décidée par Lognon, la position de Nicault s'est sérieusement compliquée, surtout après le coup d'échange 39-34 du 50ème temps.La partie entre Cordier et Delmotte (Gilles) a été très intéressante techiquement. Elle n'a commencé à s'animer qu'à partir du 32ème temps avec le jeu de pression 32-28 décidé par Cordier, suivi de la réponse obligée 11-17 de Delmotte.On peut regretter, au 33ème temps, le coup d'échange 19-24 de Delmotte. A mon avis, la variante 4-9 paraissait représenter l'option la plus forte, avec la perspective d'une montée à la case 13.S'agissant de la septième ronde, je n'ai pas aimé les options de jeu de Beyeart lors de sa partie contre Cordier. Beyeart a fragilisé sa position par la multiplication d'échanges aussi paresseux que statiques. Alors qu'après du 28ème temps la position paraissait très équilibrée, Beyeart, au lieu de se montrer patient et constructif, a préféré abuser du jeu d'échange avec le coup 33-29 au 29ème temps. A ce moment-là, la variante 45-40 s'imposait pourtant.Lognon et Clément ont livré une partie très technique. Clément a gâché sa position au 42ème temps avec le jeu 12-18. Or la variante 13-18 était alors la seule option imaginable.J'ai été impressionné par la qualité de jeu témoignée par Oscar Lognon depuis sa partie face à Ndonzi. Lognon est vraiment devenu un très fort joueur, car face à Thierry Delmotte, face à Nicault et face à Clément, il a gagné dans un beau style, s'appliquant, à la façon du champion Tchizov, à tirer le plus grand profit du moindre avantage. Lognon a aussi produit une belle partie offensive face à Ndonzi.Ce dernier peine beaucoup, comme je l'avais pressenti. La vérité est que Ndonzi rencontre des joueurs qui semblent jouer contre lui avec application. En tout cas, j'ai aimé le jeu de Ndonzi face à Cordier et la façon qui a été la sienne de se sortir du piège tendu par Guibert, lequel, face à au Camerounais, a témoigné d'une intelligence de jeu peu ordinaire.Guibert et Nimbi sont, après huit rondes, les deux cas de paradoxe du championnat : capables de rivaliser avec les trois leaders, ils s'écroulent facilement devant des joueurs moins bien classés que les premiers.   

beugre edmond 15/08/2008 15:36

tous mes encouragements à lognon oscar pour la conquête du titre.après avoir visualisé ses  parties,je voudrais lui donner mon avis qui se décline en 2 conseils dont l'un est le pendant de l'autre.1/   face à des adversaires d'un niveau inférieur,ne pas trop "simplifier" la partie en voulant systématiquement le style de tjsizow et georgiev qui consiste à echanger très souvent les pions.dans certains cas,cela "facilite" la reflexion des joueurs moins forts.(partie oscar-gilles delmotte).2/  ne pas donner à l'adversaire la possibilité de "simplifier" en jouant des coups qui "garantissent"d'avance sa nulle ( partie bercot- oscar  4è temps des noirs  2024(?) suivi de 3227)en conclusion; il faut "serrer" le jeu à l'image d'un boxer qui doit rechercher le corps à corps.en jouant "soude" ,l'adversaire a plusieurs variantes à analyser,donc les chances qu'il se trompe sont plus grandes.retenir qu'un grand joueur doit laisser son empreinte en gagnant les grands d'une compétition.j'attends sa victoire sur cordier. tous les damistes ivoiriens (à travers la fédération)suivent la compétition de près.