Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 18:52

CHALLENGE EUROPE 2009


TOUTES LES PARTIES DU CHALLENGE EUROPE 2009


Oscar Lognon rejoindra le GMI Arnaud Cordier pour défendre les couleurs de la France
au Championnat du Monde au Brésil
qui se déroulera du 
15 octobre au 7 novembre 2009.



Les joueurs qualifiés sont les suivants : Andrej Kalmakov (Russie), Kees Thijssen (Pays-Bas), Artem Ivanov (Ukraine), Oscar Lognon (France), Jakob Friesen (Allemagne), Eldar Aliev (Azerbadjan)

RECIT

Le but est atteint mais je suis conscient du travail qui reste à faire 
J'ai laissé passer des variantes très simples.
C'est très fatigué (de par mon boulot physique et les déplacements) que nous nous sommes rendus à Berlin avec pour commencer 4 heures de TGV pour me rendre à Lille où m'attendaient Gilles et Patrick. Nous avons ensuite fait 11 heures de voiture, pour arriver finalement à 3 heures du matin et jouer l'après-midi. La première moitié a été très difficile.  Pas suffisamment récupéré et la nourriture ne passait pas la plupart du temps. Quand on pouvait on mangeait au restaurant. Patrick et moi en sommes tombés malades. Bon on me dira que se sont des détails, mais la réalité se voit sur le damier. Coup de dame prévu et non exécuté contre Friesen, 3x3 offert à Lagoda dans un début où j'étais bien en place, un pion offert à Thijssen dans un calcul inexistant et enfin la décision d'en découdre avec kalmakov dans une variante virtuelle.

Pour évoluer dans les meilleures conditions, il est important d'être présent la veille.

Ce que je retiens de ce zonal, c'est mon état d'esprit dégagé lors des trois dernières parties.

Une petite pensée pour l'italien Roberto Di Giacomo qui méritait sa place au Brésil. 

Je remercie toute les personnes qui m'ont laissé des messages de félicitation sur mon blog, sur le forum de la FFJD et sur ma boite électronique.

OSLOG

Partager cet article

Repost 0
Published by LOGNON Oscar - dans Championnat d'Europe
commenter cet article

commentaires

bikindouadelin 11/03/2009 15:38

On ne peut que déplorer que les trois représentants français à Berlin aient éprouvé quantité de difficultés pour y arriver. Il est certain que le damiste doit bénéficer d'un certain confort pour donner le meilleur de lui-même. Comment améliorer le confort du damiste français dans le contexte d'une fédération pratiquemment abandonnée sur le plan financier par les instances publiques nationales? La solution pourrait résider dans la sollicitation des collectivités territoriales. En France, le code général des collectivités territoriales n'interdit pas formellement les collectivités d'apporter ponctuellement un soutien financier à des sportifs domiciliés sur leur territoire. Un sportif peut donc solliciter une aide financière auprès du maire ou du président du conseil général, dans la perspective d'une préparation à une compétition sportive. Je sais d'expérience que les autorités locales répondent souvent positivement, sauf lorsque l'état des finances locales ne le permet pas. Ainsi, récemment, nous avons été amenés à préparer des dossiers de sportifs français en ce sens : il s'agissait de Français pratiquant des sports peu médiatiques ou de Français eux-mêmes non médiatiques. Les autorités locales ont répondu favorablement ; celles qui ne pouvaient pas aider financièrement, ont orienté les sportifs vers des entreprises locales soutenant le tissu économique local. Les collectivités ne demandent aucune contrepartie, réserve faite de la possibilité d'inviter le sportif à faire apparaître dans certaines circonstances un logo, une marque, un insigne de la collectivité. La préparation d'une compétition sportive recèle deux aspects : d'une part, un aspect technique ou sportif; d'autre part, un aspect économique. La préséance revient au premier aspect, car le second est purement administratif. C'est dire que, pour ne pas être gagné par le sentiment d'incertitude, le damiste appelé à participer au prochain championnat du monde, doit se préoccupper fondamentalement de ses entraînements.