Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 20:45

Courrier de Ton SIJBRANDS à mon intention,

 

 

Muiden, le 31 août 2004

Cher Monsieur LOGNON,

Tout d'abord je vous remercie de votre lettre.

Ce n'était d'ailleurs pas la peine de vous présenter. Il est vrai que, n'ayant plus suivi les développements les plus récents en ce qui concerne le damier français, votre nom m'était inconnu. Mais depuis le moment - il y a deux, trois semaines - où j'ai commencé à suivre (sur le site) le championnat de France 2004, tout dans le but de me préparer sur mon match "aveugle/pendule" contre Arnaud CORDIER et Laurent NICAULT, votre nom a attiré mon attention. J'avais remarqué que vous étiez tout le temps parmi les joueurs les mieux classés et que finalement, vous avez terminé quatrième (avec le même nombre de points, si je ne me trompe pas, que Nicault) ! Toutes mes félicitations donc pour ce beau résultat !

Par conséquent j'était bien au courant du fait que c'était vous qui, lors de ma simultanée à Compiègne, jouait au premier damier. Et bien sûr, je me souviens de notre partie, qui m'a donné beaucoup de peine. Si vous me permettez quelques observations à ce propos :

 

Sijbrands, T. - Lognon, O.

Compiègne sim, 21-08-2004

1.33-28 18-23 ; 2.34-30 20-24 ; 3.40-34 17-21 ; 4.30-21 12-18 ; 5.34-30 07-12 ; 6.31-27 21-26 ; 7.37-31 26*37 ; 8.42*31 11-17 ; 9.47-42 06-11 ; 10.41-37 17-21 ; 11.39-33 21-26 ; 12.44-39 14-20 ; 13.25*34 ;  09*20 ; 14.27-22 18*27 ; 15.31*22

 

1) Entre le 15ème et le 20ème temps (je ne suis pas sûr de l'ordre exact des coups joués dans l'ouverture), après avoir fait 27-22 (18*27) et 31*22, j'ai accepté de mon plein gré une situation où les blancs occupent les cases 22 et 27 et les noirs les cases 13 et 18, sans la présence cependant d'un pion noir à 21. Ce "faux Ghestem" - si on peut dire - était pour moi une sorte de "frivolité" que je ne m'étais jamais permis jusqu'à présent. (A l'exception peut-être de ma partie contre le feu Deslauriers, lors du Championnat du Monde 1972. Mais là les noirs n'avaient pas de pion à 23, et la position était tellement différente que , d'après moi, je courais beaucoup moins de risques que dans ma partie avec vous.)

Si j'ai pourtant monté le pion 36 à la case 27, c'est parce que je me rappelais plusieurs parties du feu Baba Sy, qui jouait souvent de cette façon mais qui d'une manière ou d'une autre, réussissait toujours à s'en sortir ! Voir par exemple ses parties avec Laros (Tournoi Yalta 1961), Duvauchelle (Tournoi Lucas Bols 1961/1962), Saletnik (Championnat du Monde 1964), Boog (Tournoi La Haye 1965), Agafonow (Tournoi Brinta 1969) et Andreiko (Tournoi Brinta/KSK 1973).

15....01-06 ; 16.36-31 04-09 ; 17.31-27 12-18 ; 18.46-41 20-25 ; 19.50-44 25*34 ; 20.39*30 10-14 ; 21.44-39 15-20 ; 22.30-25 05-10 ; 23.49-44 10-15 ; 24.44-40

24...08-12 ; 25.39-34 02-07

2) Je pense que vous avez très bien joué jusqu'au 23ème temps. Mais au lieu de 24...08-12 (?), l'avancée 24...24-29 25.33*24 20*29 était préférable : le logiciel TRUUUS accorde un léger avantage aux noirs !

3) Après 25.39-34! les noirs auraient mieux fait de jouer 25...11-17 26.22*11 16*07 au lieu de 25...02-07?, coup qui constitue, à mon avis une véritable faute-de-position

26.34-29 23*24 ; 27.40*29 03-08

4) Après 27...03-08(?) 28.29-23!! 18*29 29.45-40! je ne vois plus de solution pour les noirs. Il vallait donc mieux jouer 27...16-21 28.27-16 18*27 29.32*21 26*17, mais il est vrai que la position des noirs était déjà mauvaise.

Par contre, vous avez eu parfaitement raison de ne pas jouer 27...18-23? 28.29*18 12*23 à cause de (comme vous avez indiqué après la partie!) 29.33-29!! Cette tournure tactique m'avais échappé, mais en effet, elle gagne sur le coup (par exemple 29...24*33 30.38*18 03-08 31.28-23! suivi de 32.27-22 etc.).

 

28.29-23 18*29 ; 29.45-40 26-31

5) Au lieu de 29.45-40! j'ai également envisagé le coup-de-dame par 29.22-18 13*31 30.35-30 24*35 31.33*04. Mais après 31...31-36 je ne voyais que la suite 32.28-23 36*47 33.45-40 35*44 34.23-18 12*33 35.43-39 44*33 36.38*18 47*13 37.04*01, et cela m'a paru insensé, surtout par rapport à l'avantage gagnant qu'amène le coup joué 29.45-40.

; 30.27*36 12-18 ; 31.37-31 18*27 ; 32.31*22 07-12 ; 33.41-37 12-18 ; 34.37-31 18*27 ; 35.32*21 16*27 ; 36.31*22 08-12 ; 37.42-37 11-16 ; 38.43-39 16-21

39.39-34 24-30 ;

6) La petite combinaison par laquelle les blancs ont décidé la partie (39.39-34! 24-30 40.33*24!! 30*39 41.22-17! 20*29 42.17*08! 13*02 43.38-33! suivi de 44.40-34 et 45.35*04+), n'est peut-être pas difficile mais elle me paraît toutefois originale : je ne me souviens pas l'avoir vu avant !

40.33*24 30*39 ; 41.22-17 20*29 ; 42.17*08 13*02 ; 43.38-33 29*38 ; 44.40-34 39*30 ; 45.35*04 02-08 ; 46.28-22 21-26 ; 47.22-17

2.0

Voici donc quelques observations au sujet de notre partie.



C'est un honneur pour moi que le GMI Ton SIJBRANDS, ait bien voulu répondre à mon courrier et analyser notre partie. Ce geste restera un moment fort et inoubliable pour moi sur le plan damique.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Merci Dominique pour vos remarques.C'est pour ce genre d'échanges que j'ai crée ce blog.
Bonne soirée.
Répondre
T
Bonjour
je m'étais hazardé à "l'analyse" des parties de cette simultanée donnée par Ton Sijbrands et notamment cette partie. Evidemment je découvre des choses que je n'avais pas vu. J'ai relu ce que j'avais écrit et j'étais passé au travers du pionnage interdit 18-23!!
Cela prouve que le niveau de l'analyste a beaucoup d'importance. 
Raison de plus pour garder une dose d'humilité quand on souhaite apporter une connaissance à quelqu'un d'autre.  
Merci Oscar pour la publication de cette analyse de Ton Sijbrands.
Répondre