Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 13:09

CHRONIQUE DIX-SEPTIEME RONDE 

Applet : Round 17

 

 

 Leopold Kouogueu - Yuriy Lagoda : 2-0, Kouogueu a profité des largesse du champion ukrainien. Samb doit avoir des regrets.

Kees Thijssen - Murodullo Amrillayev : 1-1, avec Amrillayev, les jours passent et se ressemble.

Ihar Mikhalchenka - Iurii Anikieiev : 1-1, partie équilibrée entre les deux jeunes qui joueront dans quelques années pour le titre mondial.

Jean-Marc Ndjofang - Alexander Georgiev : 0-2, c'est simple et précis. Geogiev peut viser désormais le podium, mais, comme je l'ai dit précédemment, il jouera tous les coups à fond. Je suis désolé pour mon ami Ndjofang qui je pense à sous estimé la position et peut-être même le champion du Monde.

Mark Podolski - Aleksej Domčev : 2-0#, au vu de cette partie, Podolski mérite d'être Champion du Monde. A partir du 29ième temps, on a affaire à un récital : c'est de l'art !

Auke Scholma - Roberts Misans : 1-1, Scholma a quelque peu pressé le jeune letton. Mais cela c'est avéré insuffisant dans la mesure où il a permis à Misans d'effectuer pas mal de prises ; et ainsi de rendre le jeu plus flexible.

Jeroen van den Akker - Alexander Shvartsman : 0-2, Jeroen avec une attaque approximative a peut-être oublié qu'il avait affaire à l'expert en encerclement.

Souleymane Ba - Alexey Chizhov : 1-1, avec un jeu très lisible, il était difficile au multiple champion du monde de battre l'intrépide Souleymane Ba. Le malien a déjoué tous les pronostics - Félicitation !

Ndiaga Samb - Guntis Valneris : 2-0, Valneris autrefois bourreau des africains a abandonné face à Ndiaga Samb dans un style de jeu que les deux joueurs se livre à chaque fois qu'il se rencontre.

Ricardo Pierre - Tuvshinbold Otgonbayar : 2-0, en jouant sans mettre la pression sur son adversaire. Le haïtien a obtenu la victoire. Bonne évaluation.

CHRONIQUE DIX-HUITIEME RONDE 

Applet : Round 18

 

Yuriy Lagoda - Auke Scholma : 2-0, la variante d'encerclement jouée par le GMI hollandais était approximative. Pourquoi n'a-til pas essayé le classique et même sur son style à lui qu'est la semi-classique dans laquelle il excelle. Je pense qu'on a trop demandé à Scholma, un peu trop d'ailleurs. On ne l'attendait pas là. Compétition donc réussie selon moi.

Murodullo Amrillayev - Jeroen van den Akker : 1-1, à l'avant dernière ronde Amrillayev a joué pour gagner un adversaire de sa trempe. Mais il est passé à côté.

Iurii Anikieiev - Souleymane Ba : 1-1, le malien se fait plaisir. Beaucoup d'assurance dans son jeu.

Alexander Georgiev - Ndiaga Samb : 2-0#, dans un jeu hyper complexe, le champion du monde a obtenu le gain. Réveil tardif, mais il continuera à jouer tous les coups à fond pour finir dans le podium. Dans la phase décisive, Samb rate la remise par 46......0914 ; 47. 3227 1420 ; 48. 2923 0712 ; 49. 23*14 12*23 ; 50. 1410 2024.

Aleksej Domčev - Ricardo Pierre : 1-1, lorsqu'on a pas l'habitude de jouer pour ne faire que des nulles, on a beaucoup de mal à gagner malgré le monstre avantage qu'on acquiert. On dira que je suis sévère pourtant c'est la réalité.

Roberts Misans - Leopold Kouogueu : 1-1, le champion d'Afrique a bien voulu emballer la partie, mais le letton est resté vigilant.

Alexander Shvartsman - Kees Thijssen : 2-0,je pense que je peux le dire, Shvartsman sera demain pour la seconde fois, champion du Monde. Après 40.....0813 joué on ne sait dans quel projet, la partie devenait délicate pour le champion hollandais.

Alexey Chizhov - Ihar Mikhalchenka : 1-1,autrefois efficace dans le passé, le style de jeu du multiple champion du Monde ne peut que donner l'avantage, mais pas le gain.

Guntis Valneris - Jean-Marc Ndjofang : 2-0, grosse consommation du temps. Au 30ième temps, Ndjofang 4mn et Valneris 10mn. Malgré l'encerclement réussi de Chizhov, il y avait largement des chances de remise. Après sa défaite d'hier, je pense que le coeur n'y était pas.

Tuvshinbold Otgonbayar - Mark Podolski : 0-2, très bonne évaluation de Podolski qui dès le départ veut jouer la partie classique. A la phase décisive, contrairement à ce qu'on peut penser, 47. 3934 1218 ; 48. 2722 18*27 ; 49. 3530 24*35 ; 50. 3329 1318 ; 51. 2924 19*39 ; 52. 28*10 c'est pas aussi évident à annuler. Bien vrai que le champion allemand d'origine russe mérite d'être couronné, mais je pense qu'après la victoire de Shvartsman ses chances sont minces.

CHRONIQUE DIX-NEUVIEME RONDE 

Applet : Round 19

Ihar Mikhalchenka - Alexander Shvartsman : 1-1,

Alexander SHVARTSMAN

CHAMPION DU MONDE** !! 

* PORTRAIT Alexandre SCHWARZMAN

* PORTRAIT Alexandre SCHWARZMAN - 1

* PORTRAIT Alexandre SCHWARZMAN - 2

Le nouveau champion du monde a retenu la leçon de 1996.En effet, en voulant forcer le destin contre Clerc lors de la dernière journée le moscovite s'est retrouvé 3ème. A Abidjan, Shvartsman a été productif et puissant, il méritait largement d'être champion du monde. Contrairement à cette époque, il a été tout simplement chanceux, patient et conséquent envers lui-même.

Jeroen van den Akker- Yuriy Lagoda : 1-1, le jeune hollandais termine le championnat par une belle partie théorique, comme la majorité de ses parties.

 

 

Souleymane Ba - Murodullo Amrillayev : 1-1, le russe a proposé la remise au malien. Ca donc été  rapide.  

 

 

Ndiaga Samb - Iurii Anikieiev : 0-2, le vice-champion d'Afrique a joué pour perdre la partie.

Ricardo Pierre - Alexander Georgiev : 0-2#, si on rajoutais deux rondes en plus, Georgiev gardait son titre. La précision et la pureté a encore parlé aujourd'hui.

Leopold Kouogueu - Aleksej Domčev : 0-2, enfin le champion lithuanien pour la dernière ronde a pu concrétiser un avantage en gain.

Kees Thijssen - Roberts Misans : 1-1, Thijssen pour la dernière ronde est passé très prêt d'une la défaite. C'est enfin le soulagement.

Jean-Marc Ndjofang - Alexey Chizhov : 1-1, Ndjofang a du batailler dur pour obtenir la remise face au multiple champion du monde. Jamais il n'a baissé les bras. Dommage qu'il n'ai pas eu cet esprit durant ses parties importantes.

Mark Podolski - Guntis Valneris : 1-1, pendant un instant, on a pensé que Podolski avait des chances de gain en faisant allusion au calcul de temps. Mais peine perdue, l'ancien champion du monde l'a contrarié à la remise.

Auke Scholma - Tuvshinbold Otgonbayar : 2-0, victoire logique du GMI hollandais.

Partager cet article
Repost0

commentaires