Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 09:03

BILAN

Alexander Shvartsman : pour être champion, il faut avoir de la chance et de la réusssite, et ce n'est pas moi qui vous dira le contraire. Félicitation donc au moscovite.

Mark Podolski : il méritait aussi le titre mondial mais hélas. Son tour viendra. Sa partie contre le Lithuanien Domcev sera inscrite dans les annales.

Alexander Georgiev : encore beaucoup de nouveauté et de précision. Avec Podolski, ils ont été les plus productifs comme d'habitude. On retiendra sa victoire dans un weiss contre son compatriote Chizhov. Beaucoup d'audace de sa part. C'est le fait marquant du championnat du monde.

Alexey Chizhov : après ses victoires coup sur coup contre les deux GMI poids lourd Valnéris et Shvartsman, l'on s'est dit que c'était plié. Chizhov a manqué d'agressivité  durant toute la compétition. Au fond de lui-même, il doit être déçu même si ses fans ne le sont pas.

Auke Scholma : belle prestation. Franchement, je ne le voyait pas finir à ce classement. Un bravo pour sa combinaison contre Mikalchenka dont le thème m'était inconnu. Je suis quand même resté sur ma faim à l'idée de ne pas le voir jouer une semi-classique dans laquelle il excelle.

Iurii Anikieiev : encourageant son classement pour un invité de dernière minute. Il a été constant durant toute la compétition malgré son audace contre le champion du monde qu'il a payé cash.

Murodullo Amrillaev : son projet de remiser contre tous les joueurs sauf les deux derniers du classement volmac présent à cette compétition n'était pas évident. Même s'il n'a rien apporté de nouveau au jeu de dames, on peut le féliciter quand même pour son invincibilité.

Léopold Kouogeu : trois défaites pour le champion d'Afrique, c'est trop. Il faut continuer à travailler la rigueur et la constance.

Jean-Marc Ndjofang : je m'attendais à plus de sa part après ses belles performances dans des récents tournois au Pays-Bas. Avec le niveau que je lui connaîs, 4 défaites c'est sévère. Sa victoire contre Lagoda est sublime.

Ndiaga Samb : un moment on a pensé qu'il serait dans le podium mais Lagoda en a décidé autrement. Perdre par la pendule dans une partie flexible n'est pas correct. 4 défaites pour Samb qui en 2002 a battu buggy est inadmissible.

Ihar Mikalchenka : trahi par les sondeurs et un peu trop confiant quand même. L'ayant joué par deux fois, je pense qu'il lui manque un style propre à lui. On me dira qu'il est encore jeune mais Georgiev était déjà champion d'Europe à cet âge, Shvarstman artiste dans l'encerclement, Chizhov on le voyait venir, de même que Podolski. Classement logique selon moi.

Jeroen Van der Akker : après un début tonitruant, le jeune hollandais a pêché par manque de réalisme et de rigueur, au delà du bon bagage théorique qu'il possède.

Guntis Valneris : il est carrément passé à côté de ce championnat à l'image de tous les tournois d'été de l'année dernière. Pour revenir à son meilleur niveau, il doit impérativement prendre du recul juste quelque temps.

Robert Misans : résultat logique et encourageant pour le jeune letton. Encore en construction.

Souleymane Ba : c'est le meilleur des africains. s'il avait multiplié son temps de réfléxion par deux, il aurait pu être à la première moitié du classement.

Aleksej Domcev : pour se hisser en haut du classement, le lithuanien doit s'inculquer l'esprit de la gagne et non de la remise tant il a gâché des occasions de gain.

Kees Thijssen : battu par Pierre Ricardo, il n'a jamais pu se relever. Ce fut sans doute un cauchemard pour lui.

Yuriy Lagoda : on savait que le compétition allait être longue et pénible malgré sa nette progression de ces derniers temps. Résultat logique.

Ricardo Pierre : inconnu jusque là, c'est avec plaisir que j'ai eu a décortiquer ses partie, il fera parler de lui dans un futur proche. Sa victoire contre le champion hollandais lui a donné des ailes.

Tuvshinbold Otgonbayar : avec ses remises contre Valneris, Anikieiev,  Ndjofang,  Mikalchencka et Van der Akker, il peut être fier de lui. Tout va bien en début de partie, c'est au milieu que tout se complique.

CONCLUSION

Je garde un très bon souvenir de ce mondial. Avec les lives, les commentaires, les chroniques... Ca ressemblait au foot.

Le constat que je fais est que les jeunes talents, Misans, Anikieiev, Mikhalchenka attendront encore longtemps pour être champion du monde d'autant plus que Georgiev et Chizhov ont une main mise sur cette compétition, en plus du retour de Shvartsman qui vient de manière innatendue après 9 ans, remporter son second titre.

Les africains doivent continuer à bouquiner. Seul le travail paie.

Les hollandais, bien qu'ayant les connaissances acquises, il leur faudra de l'orgueil pour espérer remporter le titre mondial.

Ca devenait monotone les matchs mondiaux Chizhov - Georgiev et à la fin victoire de Georgiev. Le match mondial à venir sera un duel de légende entre la perfection et l'improvisation. Selon moi, avantage à Georgiev en partie normale mais en rapide Shvarstman part favori.

OSLOG

Partager cet article
Repost0

commentaires