Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 20:30

Réaction suite à l'article paru :

http://fmjd.org/bb/viewtopic.php?t=1934&start=15

Partie amicale Blitz, A. Getmanski - O. Lognon

Abidjan - Côte d'ivoire

Cliquez pour afficher l'image suivante

Je me suis toujours demandé pourquoi Getmanski, joueur talentueux et teigneux  surtout en fin de partie, n'arrivait pas à être Champion du Monde? Mais depuis quelques jours, je viens d'avoir la réponse. Il a tout simplement du mal à battre les africains.

Je me souviens encore, en 1996, en Côte d'Ivoire lors du Championnat du Monde individuel, Getmanski qui avait besoin des 2 points pour se qualifier pour les phases finales, a utilisé toutes les grimaces possibles pour destabiliser son adversaire qui était en outre, l'ivoirien Zeba Amadou. Mais sa recette n'a pas pris. 

Toujours en Côte d'Ivoire, il y a eu un manque de fair-play de la part de A. Schvarsman lors de sa partie contre E. Prosman. En effet, en plus de la décision de l'arbitre, la partie était archi remise.  Déçu de ne pas pouvoir gagner,  Schvartsman avait forcé Prosman à poursuivre la partie, créant ainsi un mini scandale.

Tout près de nous, en Italie lors du Championnat du monde 2005 par équipe, il y a eu un fait extraordinaire qui est passé sous silence : la tricherie au portable via internet opérée par l'ukrainien Oleg Chernjak contre le camerounais Thomy Nbongo, l'arbitre de cette rencontre était la lithuanienne Rima Daniléviciene qui a ordonné à l'Ukrainien de couper son téléphone, suivi d'un petit  avertissement verbal. Toujours en Italie, il y a eu aussi lors de la dernière journée, le calendrier opposant  la Biélorussie, largement favorite  face à la Lithuanie (4-4) qui a joué en défaveur de l'équipe première de  l'Italie.

Les deux actuels meilleurs joueurs du monde, Tchizov et Georgiev, battent  régulièrement les africains. Et cela se passe sans bavures.

Que Dieu vous bénisse.

OSLOG

Partager cet article
Repost0

commentaires