Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 17:29

 

 

LES IMPRESSIONS d’ATSE JOEL,

CHAMPION D’AFRIQUE  2012

 

Je suis très heureux de ce  titre continental qui  est l’élément le plus important de mon bilan damiste quand je revois mon parcours depuis l’espace de jeu de mon quartier en 1997 jusqu’à aujourd’hui.


Il symbolise l’accomplissement du travail inachevé depuis le championnat d’Afrique 2009 par équipe d’Abidjan en passant par le championnat d’Afrique individuel 2010 de Bamako. C’est une grosse performance quand on sait que depuis trente (30) ans, la Côte d’Ivoire court après un deuxième (2è) sacre après la victoire en 1982 du  GMI  Djedje   Kouassi . Je dois à ce dernier respect, considération et reconnaissance pour les sages conseils qu’il m’a prodigués lors de son passage à Abidjan en janvier 2011.


Ce titre représente pour moi la confirmation du travail bien fait abattu par la Fédération ivoirienne de jeu de dames depuis 2007.Le Président LOUA ZINGBE HONORAT et ses collaborateurs en l’occurrence monsieur le Vice-président GOUE BASILE et TANOH ASSIELOU se sont battus pour dégager les moyens conséquents pour une bonne préparation et  pour le séjour à  OUAGADOUGOU.  Ma gratitude va aussi à l’endroit des encadreurs techniques que sont HUO BI GOURI AIME et BEUGRE EDMOND ANTOINE et du Chef de délégation ADJI KOSSOUBOLI RENE  pour son soutien moral.


Mes remerciements s’adressent également  à monsieur OYOUROU JOSSELIN propriétaire du complexe hôtelier  Paris- Village où la mise au vert a eu lieu. Je ne saurais achever cette liste des bienfaiteurs sans mentionner  Son Excellence l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire au Burkina Faso, monsieur  Abdou Touré pour le soutien moral et financier qu’il nous a apporté  tout au long de notre séjour.


J’ai une pensée spéciale pour messieurs ADAMA GUEYE et  MOUSTAPHA DIOP du SENEGAL qui depuis Bamako 2010 m’estiment énormément. Pendant la crise à Abidjan ils ont fait des efforts pour que j‘aille à Dakar et après cette  crise, ils m’ont soutenu moralement et financièrement.


J’ai démarré difficilement la compétition dans ma poule. J’ai raté des gains et j’ai annulé de justesse face au sénégalais Ndiaga Samb et  face au camerounais TAMGA  EMMANUEL. Après la défaite de MBongo Thommy  devant  Akoi  Charles  Béavogui, il me fallait gagner mes matchs restants, ce qui n’était pas évident à faire.  Pour la qualification au second tour, je n’espérais pas trop ; mais après les résultats du départage au Sonneborg-berger annonçant que je suis quatrième (4è) , j’ai d’abord remercié Dieu le Tout Puissant qui m’a fait cette grâce et à ce niveau, je savais que je pouvais aller très loin dans cette compétition. Les résultats du quart de finale, de la demi- finale et de la finale par la suite ont confirmé mes espoirs.


Pour le mondial 2013 en Russie, une compétition d’une autre dimension, je vais me préparer très sérieusement. Je dois confirmer mon statut de (GMI ) Grand Maitre International.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires