Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 21:21

Rubriek HARM WIERSMA in De Telegraaf

Article du 7 novembre 2009


Image

Traduction française de Oslog.


Le raffinement africain.

 

Sur le continent africain, l’athlétisme et en particulier la course est très populaire. Les records du monde sont établis exclusivement par les sportifs d’origines africaines. Le football jouit de la plus grande popularité sur tous les continents et en tant qu’ancien de l’équipe de jeune amateur du grand club amateur Blauw-Wit34 de Leeuwarden, j’ai peu de difficulté.

 

Jouer aux dames… Dans aucun continent le jeu n’est aussi populaire. Pourtant l’organisation est désastreuse et les bons joueurs ont trouvé refuge ailleurs.

Le nouveau champion d’Afrique, Macodou N’Diaye est sénégalais habite depuis des années à Bruxelles. C’est également le cas de certains joueurs de haut niveau Camerounais qui sont venu lors de la WK2000 et qui résident maintenant en France ou au Pays-Bas. L’ancien champion junior de Côte d’Ivoire, Léopold Sékongo a vécu 9 ans au Pays-Bas, en 2006 il c’est même hissé jusqu’à la finale de la NK.

 

La coupe du Monde de 1996, a été organisé en Côte d’Ivoire sous l’égide de la FMJD, mais les conditions n’étaient de grandes qualités. Après la guerre civile de 2002, le pays s’organise visiblement beaucoup mieux. Et pour la première fois cette année, nous avons pu voir l’arrivée d’un championnat féminin.

D’origine ivoirienne, le joueur de talent, Oscar Lognon, nous l’apprend de la France sur son blog : http://damlog.over-blog.com/article-36399131.html

 

A l’automne, c’est également tenu le championnat des hommes et c’est Aman Eugène **, multiple champion qui a remporté le titre.

Les joueurs de dames africains ont une dextérité remarquable dans leur jeu. Une subtilité basée sur la recherche, au-delà même de leur adversaire.

 

Deux exemples sympas :

 

Voir le diagramme 1.

Blanc : Eugène Aman - Noir : Jean-Charles Adjoussou



 

Souvent la perte et la remise se trouve tout prêt de lui. Il prend des risques avec 38.32*23, 34-29 et 24-20 pour les noirs et en se hissant avec 42….12-18. C’était remise, mais il s’est montré téméraire en jouant  42 ..... 27-32 et découvre trop tard que les blancs gagnent avec 43.37*28, parce que le barrage perdre par 13-19, 12-18 et 21-27 à cause de 47.47-42 ! Il y a un duel d’opposition après 48.45*34.

 

La deuxième victoire a eu lieu de la même manière.

 

Voir le diagramme 2

Blanc. Eugène Aman - Noir : Olivier Bédia

 



Le déroulement 43.24-20 (de 33-28 à 14-20) 13-19 44.20*9, 4*13 45. 33-28 ! Organisation d’une chute 27-31 ? Les noirs après 13-18 auraient dû jouer 46.28-22 pour avoir une chance de remise en jouant 19-24 47.22*13 et 24-29 etc. La partie : 46.32-27 ! , 31*44 (Course plus longue) 47.43-39 44*33 48.38*9. La fin de partie ne peut pas sauver les noirs. 19-24 49.42-38 24-29 Une dernière chance avec 50.34*23 25-30 51.9-3 21-27 52.3-9 30-34 53.9*36 34-40 54.36-22 16-21 55.22-50 21-27 56.23-18 40-45 où les noirs étaient donné gagnant. Dans la fin de partie les blancs gagnent par 57.18-13 27-31 5.37-32 31-36 59.13-9 36-41 60.9-4 etc…

 

Aman avait entre autre, participé au championnat du monde de 1994 à la Haye. C’est dans ce même championnat que Koerperman, alors âgé de 72 ans aura une de ses dernières victoires notables sur le fameux Aman.

 

Voir le diagramme 3

Blanc Iser Koeperman – Noir : Aman Eugène (un régal pour l’œil)



 

35.35-30 ! Non-33-29 pour cause de 12-18 10-15 et 26-31 ! Un vrai potentiel d’innovation. 10-15 36.34-29 25*34 37.29*40 15-20 38.40-34 20-25 après 20-24 et 40.29-24 ! Pouvoir jouer 39.34-29 24-30 41.23-18 ! C’est voir loin !

 

La partie : 39.33-29 ! 13-18 après 26-31 40.3*17 11*24 les blancs gagnent par 41.34-29 !

Déroulement : 40.27-22 18*27 41. 37-31 26*37 42.42*22 pour lancer une attaque massive avec 11-17 43.22*11 16*7 44.38-33 21-26 (6-11 est plus coriace) 45.48-43 6-11 46.43-39 (menace avec 29-24 et 23-18) 14-20 47.23*14 20*9 48.28-23 ! 11-16 (non-11-17 ? pour cause du barrage sur 4) 49.29-24. Les blancs règnent sur tous les fronts 16-21 50.34-29 7-11 51.23-19. 25-30 suivi de 52.24*35 11-16 53.29-24 21-27 54.32*21 16*27 55.24-20 27-32 56.19-14 et les blancs gagnent rapidement.


** NB : Le champion 2009 de Côte d'Ivoire c'est Atsé Joël et non Aman Eugène

Partager cet article

Repost 0
Published by LOGNON Oscar - dans Portraits
commenter cet article

commentaires

Cyrille 02/02/2010 13:58


Salut Oscar,

Je ne sais pas si tu as modifié les chifrres mais en tout cas aujourd'hui j'ai compris l'analyse proposée.
bravo pour l'article

Cyrille