Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 09:03
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 17:17

Voici la première mouture de l'article qui va paraître dans le prochain numéro dans le journal de mon entreprise. Je voulais vous faire partager cela :

"Bonjour Oscar,

Suite à notre entrevue sur le chantier de Total Donges, voici ce que je te propose comme portrait, orienté sur ta passion, le jeu de dames. Il paraîtra dans le prochain Grand Ouest, le journal interne de l'entreprise"

Oscar Lognon, champion de France du jeu de Dames

Embauché en 2004 comme Compagnon chez GTB Construction, Oscar Lognon, aujourd’hui Compagnon chef de file au Génie Civil/Industrie, est un passionné du jeu de Dames.

Oscar Lognon découvre le jeu de Dames, à 10 ans, grâce à son père, joueur à ses moments perdus. Le fiston devient vite un inconditionnel du jeu et participe, dès l’âge de 16 ans, à des compétitions nationales en Côte d’Ivoire, son pays d’origine.

 

Pour se perfectionner, il apprend la théorie dans les livres spécialisés,  s’exerce sur des combinaisons et analyse minutieusement les anciennes parties de ses concurrents.

 

Avant de partir pour la France , Oscar devient Vice-champion de Côte d’Ivoire, en 1998. Puis en 2006, il décroche le titre de champion de France en division nationale : c’est la consécration. « Ce titre représente beaucoup pour moi. Mes efforts son aujourd’hui récompensés. » Le trophée, Oscar l’a remis en personne à Laurent Gbagbo, président de la Côte d’Ivoire, où le jeu y est très populaire.

 « Le jeu de dames, c’est la vie »

Jeu de concentration et de stratégie, les Dames requiert, lors des matchs, certaines qualités comme être patient, fair-play et… très rusé ! « La patience et le bluff sont les clefs pour gagner une partie ! Et puis, chaque pion, je l’accompagne avec l’esprit, c’est important. »

 

Car Les Dames, pour Oscar, sont beaucoup plus qu’une passion. C’est un mode de fonctionnement : « chaque chose, chaque événement de ma vie, je l’anticipe comme si je jouais aux Dames. Ainsi, j’observe, je réfléchis et j’agis. Ce jeu représente la Vie.  »

Cet été, Oscar défendait son titre de Champion de France. Grand Ouest vous tiendra informé de sa réussite dans le prochain numéro. « Je suis confiant », conclut Oscar.  On croise les doigts pour toi !

Vous pouvez aussi retrouver Oscar Lognon sur son blog : damlog.over-blog.com.

Le palmarès d’Oscar :

Champion de France 2007 en semi-rapide

 

Champion de France 2006 en cadence normale

 

Champion de France 2001, 2002 et 2006 en cadence rapide

 

Vice-Champion de Côte d’Ivoire en 1999

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 20:08

L'Hebdo de Sèvre et Maine - jeudi 14 juin 2007

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 14:37

Oscar Lognon se prépare

pour le Championnat d'Europe

Sitôt rentré des championnats du monde par équipe,

le champion de France de dames a un autre rendez-vous en février.

Article de Presse, paru dans l'Hebdo de Sèvre et Maine, le jeudi 25 janvier 2007

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 19:28

 

une_nantes

Un homme à dames

20 Minutes | édition du 23.01.07

 

 

Le 3 janvier, il a remis son trophée de champion de France de jeu de dames au président de la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo. La nouvelle a fait quelque bruit parmi les damistes français. Mais le Nantais Oscar Lognon n'en a que faire. Né à Abidjan il y a trente et un ans, il partage avec le chef d'Etat africain une grande passion pour ce jeu. « J'étais très ému car c'est un amateur inconditionnel du damier, explique-t-il. Il m'a félicité. On a parlé de Nantes. Il voulait tout savoir sur les joueurs de dames en France. » La photo-souvenir figure aujourd'hui fièrement sur son blog*.

Oscar découvre le jeu grâce à son père. Gendarme à Abidjan, celui-ci joue à ses moments perdus. En Côte d'Ivoire, les dames sont très populaires. Les gamins y jouent dans la rue. « Un damier tracé sur le sol, des capsules de bouteilles en guise de pions. On détermine les couleurs. Et le tour est joué. » Oscar observe son père et comprend vite les règles. A 10 ans, il fait sa première partie. « C'est la gagne qui me plaisait. Quand je jouais avec mes amis, celui qui perdait devait boire un litre d'eau d'une traite. C'était une motivation pour gagner. Surtout après deux ou trois parties ! » Plutôt doué, Oscar bat facilement les enfants de son âge. Les adultes sont les seuls adversaires à sa hauteur. « Quand mon

père perdait contre ses collègues, se souvient-il amusé, je le vengeais. » Vingt et un ans plus tard, devenu français, il s'apprête, du 25 février au 5 mars, à participer à la sélection européenne pour les championnats du monde. Ses compagnons de jeu ont pris du grade. Maîtres internationaux ou fédéraux, ce sont tous des pointures.

« J'ai de sérieuses chances de gagner la sélection, affirme Oscar, confiant. Il suffit de connaître son adversaire, sa façon de jouer. » Sa botte secrète ? Un logiciel qui recense toutes les anciennes parties de ses futurs concurrents. « Je les analyse minutieusement. Et tous les soirs, pendant une heure, je continue à perfectionner la théorie dans les livres. » Une semaine avant la compétition, Oscar cessera tout entraînement. « Pour ne pas fatiguer mon esprit. Car dans le passé, le surmenage m'a pénalisé. »

Marie Laudouar

Photos : J-S. Evrard / 20 Minutes

* http://damlog.over-blog.com

©2006 20 minutes

Narcisse Ferré, trésorier du Damier Nantais « La première fois que j'ai vu Oscar, en 1999, j'ai tout de suite compris que c'était un champion. Pas moyen de gagner, il était intouchable. » Marcel Grand, un ami ivoirien « En compétition, Oscar n'a qu'une seule faiblesse : il a du mal à rester en place. Après chaque coup, il se lève pour faire un tour. Au risque de se déconcentrer ! » Philippe Parais, président du Damier Nantais « Ça fait deux ans qu'Oscar sort du lot. Je pense qu'il va continuer à progresser. Il représentera encore longtemps la France et fera partie des meilleurs joueurs de l'Hexagone. »

 

Partager cet article
Repost0